Billy Eidi, piano

Élève à Paris de Magda Tagliaferro, Jacques Coulaud et Jean Micault, Grand Prix de l’Académie Charles Cros et Grand Prix de la Nouvelle Académie du Disque français, il défend particulièrement le répertoire romantique et la musique française du XXe siècle, s’attachant à faire découvrir auteurs et répertoires méconnus. Il a créé des pièces de Sauguet (Ombres sur Venise, qui lui est dédiée), Jaubert, Sacre, Bonet, Beffa, Krynen, Steptoe… C’est en outre un passionné de la mélodie française, qui œuvre inlassablement pour une meilleure connaissance et un renouveau du genre.

On retrouve ces goûts et ces préoccupations dans ses disques, à ce jour une vingtaine, dont de nombreuses premières, tant piano (Scriabine, Sauguet, Milhaud, Satie, Sacre, Séverac, Hahn, Fauré) que mélodies (dont les intégrales Honegger, Chausson, Delage et Roussel), chaleureusement accueillis par la presse, qui voit en lui un « pianiste poète » (Jean Roy), et plusieurs fois récompensés : notamment Diapason d’or, ffff de Télérama, « Choc » du Monde de la musique, « BBC Music Choice ». L’Académie du Disque lyrique lui a décerné le Prix Gerald Moore (Orphée d’or du meilleur accompagnateur, 2009) pour la réédition de son CD des mélodies de Guy Sacre.

Outre son poste de professeur au C.R.R. de Paris (depuis 27 ans), et à la Schola Cantorum (depuis 2015), Billy Eidi a enseigné à l’École normale de musique de Paris (1980-1992), puis au C.N.S.M. de Lyon (jusqu’à 2015). Il est régulièrement invité aux Académies internationales d’été de Nice et de Nancy. Il donne des masterclasses en Chine, à Taiwan, en Italie, en Espagne, et chaque année au Japon et en Corée du Sud. Son récent enregistrement des Barcarolles de Fauré vient d’obtenir le « Choc » de l’année de Classica.

Programme

Compositeurs du Sud

Federico Mompou (1893-1987)

Trois Préludes 

Gabriel Fauré (1845-1924)

Trois Barcarolles 

Maurice Ravel (1875-1937)

Valses nobles et sentimentales 

Guy Sacre (1948 -)

Chansons enfantines (Création) 

Déodat de Séverac (1872-1921)

Baigneuses au soleil

et

Deux extraits de Cerdaña