Cyrille Tricoire, violoncelle,               et le Quatuor George Sand

 

Cyrille Tricoire | violoncelle  Aude Périn-Dureau | violon  Anne-Marie Regnault | violon  Aurélia Souvignet-Kowalski | violon  Yves Potrel  | violoncelle

Cyrille Tricoire, violoncelle solo super-soliste de l'Orchestre Opéra National de Montpellier Occitanie depuis 1993, débute ses activités de musicien d'orchestre avec Armin Jordan au sein de l'Orchestre de Chambre de Paris. Il est également invité comme premier soliste par l'Orchestre National de France, l'Opéra National de Lyon, l'Orchestre de la Fondation Gulbenkian, l'Orchestre de la Suisse Romande. Il se produit dans le monde entier avec l'Orchestre de Chambre d'Europe.

A Montpellier, dans le cadre de la série de musique de chambre Amadeus dont il participe au concert d'inauguration aux côtés d'Augustin Dumay et Maria João Pirès, il se produit avec des artistes de renommée internationale (Janos Starker, Anner Bylsma, Fazil Say, Michel Dalberto, Michel Portal). Il joue régulièrement en diverses formations de chambre avec ses collègues, notamment avec les violonistes Dorota Anderszewska et Aude Périn-Dureau, le flûtiste Michel Raynié, le quintette de violoncelles de l'OONMO, le pianiste Pascal Jourdan.

En soliste, il interprète au Corum de Montpellier avec l'OONMO des ouvres rares (Hersant, Caplet, Mac Millan en création française, Offenbach.), Don Quichotte de Strauss, les concertos de Schumann et Haydn sous la direction de Friedemann Layer, Schelomo de Bloch avec Michaël Schønwandt. En 2004, il joue et enregistre avec Juraj Valcuha le Concerto n° 2 pour violoncelle et orchestre de Philippe Hersant à Paris, maison de la radio, au festival « Présence ». Cet enregistrement a obtenu un Choc du Monde de la musique et 5 diapasons. Également disponible chez Accord-Universal la Symphonie pour violoncelle et orchestre de Britten avec Steuart Bedford à la direction de l'OONMO.

Cyrille Tricoire enseigne le violoncelle au CNR de Montpellier où il transmet aux étudiants les fruits de son expérience acquise auprès d'Erwan Fauré mais également au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, classe de Jean-Marie Gamard, où il obtient deux Premiers Prix en 1986. Il étudie ensuite avec Philippe Muller en troisième cycle avant de se perfectionner un an à l'université américaine de Bloomington auprès du célèbre violoncelliste Janos Starker.

Le Quatuor George Sand, fondé en 2004, est constitué de quatre artistes à la fois professeurs du Conservatoire à Rayonnement Régional de Montpellier tout en étant supersoliste et solistes de grands orchestres français : l'Orchestre National de Lyon et celui de Montpellier ainsi que de l’Orchestre Philharmonique de Radio France à Paris, ou de l'Orchestre National du Capitole de Toulouse.

Aude Périn-Dureau, violon solo de l'Orchestre National de Montpellier, enseigne également le violon au CRR de Montpellier. Elle a fait ses études au CNSM de Paris, à l'Université d'Utrecht , à Vienne, à Salzburg et à Lyon. Lauréate de plusieurs concours internationaux, elle a participé à des master classes et à été l'invitée de plusieurs festivals. Elle se produit comme violon solo dans divers grands orchestres, et donne de nombreux récitals et concerts de musique de chambre en Europe, aux Etats-Unis et en Asie.

Anne-Marie Regnault étudie le violon et la musique de chambre aux CNR de Caen et de Boulogne-Billancourt, et au CNSM de Lyon, tout en poursuivant parallèlement des études universitaires jusqu'à l'obtention d'une maîtrise de philosophie. En 2000 elle obtient un 1er prix de violon, ainsi que son diplôme de musique de chambre. Elle est professeur au CRR de Montpellier depuis 2003, et donne des concerts en France, Allemagne, Italie et en Asie.

Aurélia Souvignet-Kowalski, née à Lyon, débute par le violon à l'Institut Suzuki à l'âge de 6 ans. Elle se passionne pour l'alto et poursuit ses études d'alto et de musique de chambre au CNSM de Lyon. De 1998 à 2000, elle est membre de l'European Union Youth Orchestra, pratique le chant et obtient son diplôme au CNSM de Lyon dans cette discipline. Elle a été membre de l'Orchestre d'Auvergne de 2001 à 2005 ; ensuite elle intègre l'Orchestre Philharmonique de Radio France où en 2011 elle est nommée alto solo.

Yves Potrel est né à Reims où il commence ses études musicales. En 1969 il décroche le 1er prix de violoncelle et de musique de chambre au CNSM de Paris. Lauréat du Concours Rostropovitch, il est nommé successivement violoncelle solo dans plusieurs formations provinciales, pour devenir ensuite violoncelle supersoliste de l'Orchestre National de Montpellier, et plus tard à l'Orchestre Nationale de Lyon. En 1996, il est nommé professeur de violoncelle au CRR de Montpellier, et continue sa carrière de violoncelle solo et de chambriste.